Substances « émergentes » dans les boues et composts de boues de stations d’épurations d’eaux usées collectives

Cette étude comporte deux grands volets :la caractérisation chimique et écotoxicologique des boues et composts de boues (nommés produits dans la suite du résumé),
l’évaluation des risques sanitaires attribuables à leur épandage.
Elle a porté sur une sélection de substances d’intérêt réalisée sur la base d’une revue de la littérature et d’une phase d’identification analytique par screening. Ainsi, 81 substances organiques non pharmaceutiques ont été retenues : Composés Organiques Volatils (COV), Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP), HAP alkylés, phénols, alkylphénols, polybromodiphényléthers (PBDE), perfluoroalkyls (PFOA et PFOS), organo-étains (OTC), anilines chlorées, polychlorobiphényls indicateurs (PCBi), dioxines/furannes (PCDD/F) et 33 substances à usage pharmaceutique (soit 114 substances organiques au total).